Qui êtes-vous?

L'édito du maire

Mes voeux pour Jullouville

  « Il y a toujours dans la vie un moment où la porte s’ouvre et laisse entrer l’avenir »

Au moment où s’ouvre la porte de 2018, grâce à cette citation de Graham Green, romancier anglais, j’ai volontairement choisi de ne pas passer un trop long moment sur le bilan de l’année 2017. Il est excellent sur de nombreux points : Tour de France à la Voile, les courses hippiques, le Marché de Noël, Peinture en folie, les fêtes communales, la voie douce sur la côte de Boislorey, l’effacement des réseaux électriques à Bouillon etc. Vous verrez ou reverrez tout cela en images sur le fil diaporama à côté réalisé par Christian Lemasson.

En moyenne, chaque animation a amené près de 2000 à 5000 personnes.

Bravo à tous les organisateurs et à tous les bénévoles.

Je préfère donc vous parler de Jullouville, Jullouville demain et dans les années à venir.

2018 sera pour Jullouville, une mise en perspective de nos projets avec une meilleure lisibilité financière, mais surtout une reconnaissance du travail accompli.

Reconnaissance du travail accompli : nous allons recevoir officiellement, le 23 janvier, la deuxième fleur du « Label pour la propreté et le fleurissement de la ville". Nous pensions candidater en 2018, mais le jury externe a été séduit par la qualité de notre commune au cours de l'été 2017 et a donc décidé de nous attribuer la deuxième fleur. L’entretien des chemins, la voie douce à Bouillon, et fin 2017, la mise en place de notre deuxième table d'orientation suivie par Florence Grandet (adjointe au tourisme et à la communication), les fleurs, les rues propres y sont pour beaucoup.

C’est donc, grâce au travail quotidien des employés communaux, que nous recevons cette reconnaissance.

Souvent, ils sont critiqués, c'est un travail difficile et avec ce début d’année tempêtueux, ils sont toujours présents. Et je sais qu’ils sauront à nouveau retrousser leurs manches en 2018. Un grand Merci à eux, simplement je vous demande de les applaudir très fort pour les remercier tous : les administratifs, les techniques, bref tous les agents communaux en intégrant, bien évidemment, les agents de la maison de retraite. Merci

2018 sera aussi la continuité de notre bataille pour le maintien de la sixième classe à l’école. Nous avons gagné certes, mais c'est provisoire. Nous allons donc continuer le combat avec les parents d’élèves, avec les enseignants. J'avais saisi deux ministres, l'une ne m'a pas répondu, le deuxième a répondu, et a agi. Avec Anne Margollé (Adjointe à la vie sociale), nous serons toujours vigilants. Nous passerons aussi à la semaine de 4 jours pour être en cohérence avec nos communes voisines, mais nous réfléchissons à un accompagnement des enfants après l’école les après-midis et pour le mercredi.

Mais il s’agit de bien davantage que l’’école, il s’agit de maintenir la jeunesse à Jullouville et favoriser l'installation de jeunes couples.

C'est le but principal de notre lotissement « la Résidence les Rives du Thar ». En moins de six mois, tous les lots sont pratiquement réservés. Il ne reste plus que quelques terrains de disponible.

Notre futur PLU favorisera aussi de nouvelles constructions avec de nouveaux habitants si possible jeunes. Le rapport du commissaire enquêteur suite à l'enquête publique de notre PLU est arrivé ce lundi. Il appartient maintenant à Granville terre et mer de l’approuver, puisque c'est une compétence intercommunautaire depuis le 1er janvier de cette année. Bien évidement cette approbation se fera en liaison avec la commune.

La qualité de vie à Jullouville passe également par la préservation de notre patrimoine, le patrimoine bâti (restauration de la cabane Vauban) mais aussi de nos arbres, nos pins, attaqués par les chenilles processionnaires. C'est une bataille de tous les instants et je remercie très sincèrement tous les propriétaires qui se sont mobilisés, qui ont installé des pièges. Cela sera long je pense. Notez également la date du 18 Janvier conférence débat avec des experts nationaux avec l’INRA, FDGDON à 20h salle des Mielles.  Et nous étudions avec notre commune voisine St Pair comment évacuer ces sacs prochainement. Merci à notre expert Emmanuel OST. C’est un autre regard sur le métier de garde-champêtre…. Il est bien là pour nous protéger.

2018 pour les finances, sera une année avec une meilleure lisibilité financière. Comme je l'ai dit à un journaliste à la sortie du congrès des maires, Taxe d’Habitation ou pas Taxe d’Habitation, ce n’est pas le problème pour les communes. A partir du moment où elle est compensée à 100%. Je fais donc confiance. Par contre, je n’aimerais pas voir ma confiance trahie !

Pour réaliser des travaux, des projets il faut malgré tout de l’argent. Comme nous considérons que l'approche fiscale est suffisante à Jullouville (pour être plus clair je ne souhaite pas augmenter les taux), il faut donc trouver d’autres modes de financements. Bref des Subventions.

Et la pêche aux subventions pour les travaux 2018 a été bonne :

40% pour les travaux d’Edenville avec la DETR, l’Etat (merci Mr le préfet)

60% pour la rénovation de la salle des Mielles (20% le département, 40% l’Etat) merci à nos conseillers départementaux,

40% pour notre salle espace numérique incubateur (10% GTM et 30% région) merci Hervé Morin et Jean-Marie Sévin

44% pour la rénovation de la toiture de la gendarmerie (réserve ministère de l’intérieur) merci Mr le ministre de l’intérieur car ce dossier a réussi à survivre à 3 ministres ! n’est-ce pas cher Jean Bizet

Merci à eux tous

Trouver les nouveaux modes de financement est un véritable défi pour les équipes municipales, c'est compliqué, il y a des chemins, des schémas bizarres mais quand la victoire arrive, elle est belle.

Dans un contexte de dette importante pour notre pays, les communes doivent également contribuer à la réduction de cette dette.

C'est ainsi qu’à Jullouville, si nous regardons nos projections avec Jean Pierre Charneau (adjoint aux finances), la dette de la commune devrait être réduite de 80 % à la fin du mandat et sans avoir touché au niveau du taux d'imposition communal. Et nous devrions avoir une trésorerie de plus de 2 millions d’euros.

C'est cette perspective qui nous permet de revoir nos projets.

Nous lançons, début 2018, une réflexion sur l'aménagement du centre-ville. Notre centre-ville se doit d’être plus attrayant. Ce projet a déjà été partagé, débattu au sein du conseil. Il sera présenté, mi 2018, aux commerçants et aux habitants. Notre idée est de lancer les premiers appels d’offres en 2019.

 

L’an dernier aux voeux, à la même époque, je disais : « J’allais terminer sans parler de l’ancien cinéma « L’Estival », nous étudions les différentes hypothèses et lancerons les premières études dès le début de l’année… nous en reparlerons »

L'excellente étude menée par « Ciné conseil » de Lille suivie par Florence Grandet et Géraldine Chrétienne en charge des animations et des associations, indique qu’il existe un potentiel pour un cinéma à Jullouville mais qu’il n’est rentable qu’en cas de réalisation de deux salles. En revanche, l’étude a révélé que le site actuel ne peut pas convenir car trop petit. De plus les études du sol et du sous-sol ont montré qu'on ne pouvait pas s'appuyer sur l’existant. L’avenir du site de l’Estival s’oriente vers une salle de convivialité multifonctionnelle incluse ou non dans un bâti si le marché le permet. On continuera d’en parler.

Notre cabane Vauban maintenant déboisée sera reconstruite soit par des bénévoles via une association (avis aux volontaires) ou à défaut par la mairie sous les conseils de notre historien Jean Pierre David et de Jean Luc Drieu. 

Nous souhaiterons aussi mettre en valeur le 19 Mai notre patrimoine lors de la manifestation « Pierre en lumière » en demandant aux propriétaires d’illuminer leurs habitations et d’ouvrir leur propriété lors des journées du patrimoine en septembre. Noémie Morin, en charge de l’animation, sera là pour les accompagner.

Une réflexion est en cours sur la création d'un pôle santé. Bien évidemment, la commune accompagnera ce projet.

Nous en profiterons pour aménager une autre aire pour les camping caristes, probablement au terrain des Grunes, car nous tenons à conforter notre attractivité touristique.

Le camping du docteur Lemonnier connaitra une nouvelle vie et les travaux du camping de « Jullouville les Pins » devraient commencer en ce début d’année. Et je suis sûr qu’il entrainera, par la suite, dans son dynamisme, le camping de La Chaussée.

2018 verra aussi l’installation de l’ouverture de la mare de Bouillon au public. Un belvédère devrait même être érigé par le conservatoire du littoral.

Avec ce début d’hiver venteux et pluvieux, les chemins de St Michel seront bien évidemment entretenus.  Et nous attendrons le soleil avec la mise en place des panneaux photovoltaïques sur les toits de l’ancienne école, mais je laisserai aborder ces sujets par Martine Ropiteau maire déléguée. 

La mise en place d’un ralentisseur à Bouillon Groussey et demain d’un deuxième à Lezeaux la Carrière fin janvier permettront de ralentir la vitesse des véhicules.

Au niveau de la sécurité une étude lancée en 2017 pour installer un système de vidéo surveillance avec Christian Charlot en charge de la sécurité se poursuit.

Les discussions sont aussi en cours avec les dirigeants du club de foot pour rénover les vestiaires qui sont très « vintage », nous y associons aussi le club de pétanque. Il faut faire quelque chose pour nos vestiaires.

Nous n’avons que trop tardé !

Verrons-nous aussi la fin et la concrétisation de la négociation pour que la commune devienne enfin propriétaire d’une partie du parking du casino. 18 ans de travail des différents maires. Il ne reste plus qu’une signature !  Je n’en dirais pas plus!

Une étude pour rénover notre Eclairage Publique sur la promenade, avec nos armoires de commande trop fragiles et sensibles à l’humidité, sera lancée !!!  L’eau de mer et l’air salin ne font pas bon ménage avec l’électricité !

 

Les projets sont là, la lisibilité financière également… Il n’y plus qu’à !!

 

Beaucoup de travail nous attend, et je sais que je peux compter sur toute l’équipe municipale complète pour y réussir. Merci d’abord à tous mes adjoints qui me supportent, au personnel communal. Je le sais j’ai un caractère pas facile ! Une méthode de travail particulière. Mais Ils ont toujours présents quand le besoin se fait sentir pour Jullouville. Merci !

 

Il n’y donc plus qu’à,

 

Et pour ce soir, il n’y plus qu’à commencer l’année avec des discussions amicales, autour du verre de l’amitié.

Mais avant,

Pour celle nouvelle année, je souhaite tout d’abord que 2018 soit synonyme de paix, de solidarité et de fraternité. PAIX, SOLIDARITE, FRATERNITE sont toujours d’actualité. 

Et je vous souhaite à toutes et tous, très sincèrement, et très chaleureusement une très bonne année 2018.

 

Vive Jullouville, Vive notre territoire Granville Terre et Mer, Vive la Manche, vive la Normandie et vive la France.

 

                                                           Alain BRIERE le 12 Janvier 2018